Quelles aides financières pour une installation domotique ?

En une décennie, le marché de la domotique a connu un bond. En Europe, ce secteur rapporte près de 500 millions d’euros d’après une étude réalisée par le BSRIA (Building Services Research and Information Association). Mais, pour l’heure, les propriétaires des résidences de luxe constituent une grande partie des consommateurs, ils réalisent jusqu’à 68 % des chiffres d’affaires.
En dépit d’une grande variété de produits, le coût de la domotique est un des facteurs qui freine l’évolution du marché vers le grand public. Rien que pour l’achat du « box domotique », les particuliers doivent allouer un budget entre 150 à 600 euros. Pour l’installation d’un système standard, il faudra prévoir une enveloppe de 2 000 euros en moyenne. La facture dépendra ensuite des besoins de chaque consommateur. Il est en effet possible d’installer des équipements pour la sécurité, le chauffage et l’électricité ou de transformer la résidence en une maison intelligente.

La sécurité : un segment porteur

cambriolageSe protéger contre les vols est l’une des raisons qui poussent de nombreux particuliers à se lancer dans la domotique. Les promesses annoncées par les grandes marques sont de plus tentantes. Il est en effet possible de surveiller à distance votre habitation grâce à l’installation de quelques appareils. Mis à part les vidéosurveillances qui contrôlent les entrées et les sorties, il est désormais possible d’être alerté en cas d’effraction. En 2015, 30 % des Français ont eu recours à la domotique pour sécuriser leur domicile.
De nombreux acteurs sont actuellement présents sur le marché et proposent toute une large gamme de produits. Lancée il y a plus de 50 ans, Faac est l’un des pionniers dans la motorisation des portails et des volets. Depuis son ouverture, cette enseigne dispose d’une quarantaine de brevets ainsi que des produits aussi innovants les uns que les autres. Pratiques grâce à leur automatisme, ces ouvertures motorisées sont inéluctables pour renforcer la sécurité de votre logement.

Comment financer l’installation domotique ?

L’installation de la domotique vous semble coûteuse ? Sachez qu’il est possible de bénéficier d’un avantage fiscal pour certains équipements. Grâce à l’éco-prêt à taux zéro, vous pouvez souscrire à un crédit pour l’installation d’un programmateur de chauffage et de volets. Pour ce même type de produit, la TVA à taux réduit (5,5%) est également une alternative si vous répondez aux critères d’éligibilité.
Pour le moment, l’allocation émanant de l’Anah se retrouve parmi les options les plus intéressantes pour l’installation domotique. Cette aide permet de financer tous les travaux de rénovation que vous désirez entreprendre dans votre logement. La domotique, quel que soit l’équipement que vous souhaitez installer, fait partie des projets éligibles. L’Anah peut vous fournir jusqu’à 50 % du montant des travaux (avec un montant plafond de 20 000 euros).

Ajouter Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *