Comment financer l’achat de son deux-roues ?

Lorsqu’on souhaite faire l’acquisition d’un deux-roues, il faut commencer par définir ses besoins, son budget et surtout, se poser les bonnes questions concernant le financement de la moto. Voici notamment quelques conseils à retenir pour choisir efficacement la solution idéale pour financer l’achat de son deux-roues.

Comment financer l’achat de son deux-roues ?

achat motoLa première chose à faire est de revoir ses capacités de financement une fois que l’on connait le coût de la moto, cela permettra par la suite d’affiner les recherches de crédit. Pour ceux qui ne disposent pas d’apports personnels qui serviront à financer l’achat de la moto, il vaut mieux s’adresser à un organisme de crédit ou à une banque pour souscrire un prêt affecté. Comme pour le prêt personnel, le crédit affecté sera lié à l’achat de la moto et permet à son souscripteur de bénéficier de garanties supplémentaires.

Une fois le prêt accordé, le souscripteur devra présenter un justificatif d’achat qui peut prendre la forme d’un devis, d’une facture ou d’un bon de commande. À noter qu’il est également possible de souscrire le prêt directement sur le lieu de vente si ce dernier travaille en partenariat avec un organisme financier. Un crédit affecté à l’achat d’un deux-roues peut aller de 200 à plus de 75.000 €, en fonction des plafonds et de la santé financière du demandeur. Après l’achat de la moto, il faudra penser à faire l’achat d’un casque modulable et des autres équipements de sécurité de base. Comme ils ne sont pas trop onéreux, il sera aisé de les acheter avec son propre apport. Une fois que l’on a toute la panoplie du parfait motard, il faut penser à souscrire une assurance pour le deux-roues.

Quels sont les autres moyens de financement ?

À part le crédit affecté, il est possible de souscrire un crédit renouvelable moto ou crédit revolving. Facile à obtenir, ce type de prêt présente toutefois des taux d’intérêt assez importants, c’est pour cela que peu de personnes osent s’y aventurer. Son fonctionnement est simple, la banque convient d’une somme avec le demandeur et il pourra ensuite l’utiliser pour l’achat de sa moto ou pour toute autre utilisation. Il en est de même pour le prêt personnel qui pourra également être affecté à d’autres utilisations que l’achat d’un deux-roues. Le prêt peut facilement atteindre un plafond maximum de 75.000€ et il reste plus intéressant que le crédit affecté ou le crédit revolving, car ses taux d’intérêt sont également moins importants.

Enfin, le leasing moto tel que la Location avec Option d’Achat (LOA) permet également de financer aisément l’achat de sa moto. Dans cette optique, c’est l’organisme emprunteur qui fait l’acquisition de la moto et qui la propose ensuite à la location aux particuliers moyennant un loyer mensuel. Au terme de la location, l’emprunteur pourra acheter la moto à un prix conclu avec l’organisme emprunteur. Il convient toutefois de rappeler que le coût total de ce type d’opération se révèle bien souvent supérieur à l’achat d’une moto ou à l’acquisition de cette dernière par crédit.

Ajouter Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *