Les astuces pour faire une demande de prêt à la banque

Qu’importe le type de projet souhaité, le fait d’emprunter de l’argent auprès d’un organisme financier est devenu très tendance de nos jours. Plusieurs citoyens français ont pris cette initiative soit pour un projet à long terme ou pour une situation urgente. Cependant avant de se lancer, il faut connaitre certaines astuces qui permettront l’octroi facile d’un tel privilège.

La solvabilité du demandeur

Pour demander un crédit auprès d’un organisme financier, ce dernier doit tout d’abord regarder la solvabilité du demandeur. Malgré le fait qu’elle emprunte de l’argent à un particulier ou à une entreprise, la banque est avant tout une société qui cherche des profits. De ce fait le banquier va examiner de fond en comble le dossier du demandeur. Il va tout d’abord vérifier si ce dernier n’a pas fait l’objet d’un endettement récent. Si tel est le cas alors l’organisme emprunteur ne pourra octroyer aucun prêt. Le demandeur va devoir appeler son créancier et régler sa dette avant de pouvoir déposer sa requête. Une fois le problème réglé, il va présenter auprès de l’organisme emprunteur son contrat de travail et ses trois dernières fiches de paie.

Les astuces pour l’entretien

Une fois que la banque a fini de vérifier les documents concernant les revenus financiers du demandeur et qu’il juge ces derniers suffisants, l’organisme va maintenant procéder à un entretien. Il s’agit de la phase finale qui permettra à l’emprunteur de déterminer la viabilité du projet avant l’octroi du crédit. En ce sens, le demandeur est recommandé de se munir d’un document de présentation du projet. Durant l’entretien le concerné devra être clair, précis et réaliste lors de la présentation de ses intentions une fois le prêt obtenu. Pour que le projet devienne viable, le demandeur ne devrait pas hésiter à solliciter de l’aide extérieure s’il trouve que ses garanties sont trop faibles. C’est de cette manière qu’il pourra prouver que l’argent à emprunter servira pour une bonne cause.

Les erreurs à éviter

Lors du calcul de la somme à emprunter auprès de l’organisme financier, il est à éviter de minimiser son montant. Un tel geste aura pour conséquence le manque de fonds nécessaires. De plus en agissant ainsi, la banque ne pourra plus octroyer un prêt additionnel au client demandeur en cas d’accident et peut refuser toute autorisation de découvert. En d’autres mots lors de la procédure de demande de crédit, il a évité de se baser uniquement sur les ressources propres en pensant que cela pourrait suffire en vue de rendre son projet viable. Il est fortement recommandé de prendre une marge d’au moins 20% en dehors des ressources en cas d’accident ou de situation d’urgence. De crainte de se ruiner entièrement, l’emprunteur peut avoir un garant. Au cas où il se trouve dans l’incapacité de régler les frais mensuels de la banque pendant une période déterminée, l’organisme financier va se tourner vers son garant. Ce dernier va payer les frais à sa place. En dehors du garant, il est aussi possible de faire appel à un huissier. Ce sont des experts dans le domaine et sauront trouver une offre de crédit à faible taux et avec une mensualité abordable.

Ajouter Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *