Naviguer sur le Darknet avec Tor Browser : mode d’emploi

Si malgré la myriade de données et d’informations contenues dans le web classique, vous n’arrivez pas encore à dénicher ce que vous recherchiez, vous êtes conseillé d’aller visiter le web profond ou la face cachée de l’internet classique lui-même. Aussi étonnant que cela puisse vous paraître, il existe en effet une partie parallèle à ce dernier que vous ne pouvez pas visiter avec vos moteurs de recherche ou vos navigateurs habituels. Il s’agit donc de ce que l’on appelle le Darknet. Il est également connu sous le nom de « DeepWeb » ou « DarkWeb » des fois. Il regroupe une multitude de sites web non indexés par ces outils de navigation courants. En plus de vous proposer des pages indisponibles sur le web traditionnel, il vous permet ainsi l’anonymat absolu lorsque vous y naviguez. Vous pouvez de ce fait y partager n’importe quoi, acheter des produits de tout genre ou communiquer avec vos amis en toute liberté. Et c’est justement pourquoi les cybercriminels ou autres malfaiteurs y sont nombreux aussi. Ils y proposent toutes sortes de contenus illégaux, dont des armes, des stupéfiants, des photos et vidéos pédopornographiques et bien d’autres. Mais comment faire alors pour accéder à ce fameux coin sombre du web ? Puisque vos outils habituels ne vous serviront pratiquement à rien pour ce faire, vous devez en recourir à d’autres. Ces utilitaires peuvent être plusieurs sur la toile, mais Tor ou « The Onion Router » reste de loin le plus recommandé. Il demeure le plus connu et le plus utilisé au monde du fait de son efficacité et surtout de sa facilité d’utilisation. Vous n’aurez aucunement besoin d’avoir des connaissances particulières en informatique pour l’employer correctement. Les quelques lignes qui suivent vont d’ailleurs vous éclairer davantage à ce sujet.

Tor : un pack navigateur très simple à utiliser pour naviguer sur le Darknet ?

Au début, Tor désignait un projet mis au point pour défendre l’idée d’un internet libre. A sa création, il n’était pas encore de ce fait accessible à tout le monde. Mais plus tard, il a été proposé sous forme d’un pack navigateur très facile à utiliser. Selon les sources, il serait une version modifiée du navigateur Firefox. Pour l’employer, vous devez donc commencer par le télécharger sur votre ordinateur. Il est disponible gratuitement sur la toile classique. Vous devez ensuite exécuter le fichier pour extraire son contenu. Pour le lancer, vous n’avez qu’à cliquer sur « Start Tor Browser ». Le chargement de ce logiciel peut des fois prendre un certain temps. Sur ce, vous devez patienter. Et puisqu’il s’agit d’une version modifiée de Firefox, il lancera celui-ci. Mais vous devez quand même savoir qu’il est indépendant de toute autre installation de ce navigateur déjà installée sur votre machine. L’application se chargera en même temps de vous faire connecter sur un proxy aléatoire de Tor avec une tout autre IP du réseau différente de celle que vous avez. Au cas où vous souhaitez sélectionner votre adresse IP en fonction d’un pays en particulier, vous devez revenir sur l’interface

Vidalia de Tor pour voir ainsi son réseau. Une fois revenu sur cette dernière, vous devez dénicher le relais dont vous comptez choisir. Vous pouvez reconnaître les pays grâce à de petits drapeaux en face des noms des relais. Copiez l’empreinte du relais qui vous intéresse. Pour poursuivre, vous devez « Editer le fichier torrc actuel » en vous rendant dans les paramètres à l’onglet avancé. Vous devez tout après copier les lignes ExitNodes EMPREINTE et StrictNodes 1 dans le fichier où EMPREINTE est l’empreinte que vous venez de copier tout à l’heure. Il ne vous reste plus maintenant qu’à valider et à quitter les paramètres. Pour vérifier si vous êtes réellement sur le réseau Tor, chargez la page https://check.torproject.org/. Vous pouvez désormais naviguer sur le Darknet avec Tor Browser.

Ajouter Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *