Quand racheter son crédit immobilier ?

Pour différentes raisons, l’emprunteur est poussé à effectuer un rachat de prêt pendant son crédit immobilier. Les rumeurs sont nombreuses quant au fait qu’il faut attendre plus de 2 ou 5 ans avant de procéder à un rachat de crédit. En réalité, la profitabilité d’un rachat de crédit immobilier prend en compte plusieurs paramètres. Explications.

Quelles raisons pour racheter son crédit ?

L’une des raisons pour laquelle l’on procède à un rachat de crédit est la prise de conscience. Après avoir, par exemple, consulté un blog immobilier, on réalise que le crédit en cours coûte plus cher qu’il ne le devrait. À ce moment-là, l’emprunteur considère tous les paramètres permettant de réaliser des économies en se posant les bonnes questions.

Une autre raison est le regroupement de prêts. Cela intervient lorsque l’emprunteur souhaite consolider ses prêts en une seule. Grâce à cela, il peut bénéficier d’une rallonge de la durée du prêt et d’une mensualité moins imposante pendant le reste de la durée de son prêt. Dans ce cas-ci, l’urgence d’augmenter le reste à vivre est le motif principal.

Les taux d’intérêt comme critère principal

Le coût du crédit est en grande partie déterminé par le taux d’intérêt de celui-ci. La période où les taux d’intérêt baissent constitue la meilleure de toutes d’effectuer un rachat de crédit. Cela réduit non seulement la mensualité à payer une fois la différence déduite, mais cela permet de la même manière d’alléger les fins de mois en étendant la durée du crédit.

Une fois que le projet immobilier est réalisé, le rachat peut occasionner des dépenses supplémentaires si les pénalités de remboursement anticipé sont appliquées. Cela peut être facilement contourné si l’on est capable de négocier les frais de dossier et les frais annexes au moment le plus propice.

Comment faire jouer l’assurance ?

Au moment d’un rachat de crédit, les frais d’assurance sont calculés selon le montant du capital du prêt, désormais plus bas qu’initialement. Afin de pouvoir réaliser des économies sur l’assurance, il faut que le capital restant dû ait perdu de son montant. Pour cela, l’idéal est d’attendre qu’il soit réduit à au moins sa moitié.

Compte tenu de cela, le rachat d’un emprunt immobilier doit être effectué quand le capital restant dû atteint près du tiers de son montant. Cependant, ce rachat perd de son intérêt si le capital restant dû équivaut une somme inférieure à 70.000 euros. Il faut procéder au rachat aux alentours de 100.000 euros.

Les astuces…

Comme pour toute autre opération liée au crédit bancaire, il est important de passer par une simulation de crédit en amont. Il est, par ailleurs, indispensable de comparer les offres sur le marché avant de choisir celle qui vous convient. Cela peut être effectué soit dans une banque physique ou sur une plateforme virtuelle destinée à cet effet.

Au lieu de rester dans la banque où vous avez souscrit votre prêt ou vos prêts, il peut parfois être plus profitable de confier le rachat de son crédit à un autre organisme de prêt. Cela permet, dans la majorité des cas, de négocier plus librement les termes du contrat. En outre, la loi permet le renouvellement du contrat d’assurance chaque année, cela permet encore de renégocier les tarifs.

Ajouter Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *