Que sont les frais de remboursement anticipé ?

Les frais de remboursement anticipé sont des frais que les prêteurs peuvent imposer lorsque vous remboursez votre prêt par anticipation. Certains prêts, tels que les prêts hypothécaires sur 30 ans ou les prêts automobiles sur quatre ans, ont une date de remboursement prévue. Si vous remboursez la dette avant cette date et que votre prêt est assorti d’une clause de pénalité pour le remboursement anticipé, des frais supplémentaires peuvent vous être imposés.

Comment fonctionne le mécanisme des frais des remboursements anticipés ? Pourquoi les prêteurs imposent-ils ces frais ? À quoi ressemblent généralement ces frais et comment pouvez-vous les éviter ? Lisez ce qui suit pour savoir s’il est judicieux d’utiliser un prêt assorti des frais sur le remboursement anticipé.

Les frais appliqués aux remboursements anticipés sont une redevance que les prêteurs peuvent imposer lorsque vous remboursez tout ou partie du solde de votre prêt avant la date d’échéance prévue. Les emprunts, comme les crédits auto et les prêts hypothécaires, sont souvent conçus pour une durée déterminée — le solde du prêt atteignant zéro à la fin de cette durée. Si vous remboursez la dette par anticipation, les prêteurs peuvent éventuellement vous imposer des frais.

Pourquoi imposer des frais de remboursements anticipés ?

Une pénalité sur un remboursement anticipé décourage les emprunteurs de solder rapidement leurs prêts. Lorsque les banques accordent des prêts, ils s’attendent à percevoir des intérêts au fil du temps. Lorsque vous remboursez le solde de votre prêt avant la date prévue, les prêteurs perçoivent moins d’intérêts, ce qui entraîne une réduction des bénéfices sur votre prêt. Avec une pénalité sur le remboursement anticipé, les prêteurs peuvent soit recevoir une partie de l’argent qu’ils attendaient, soit vous inciter à allonger vos paiements.

Types de prêts assortis de frais de remboursement anticipé

 

Les prêts hypothécaires

Certains prêts au logement sont assortis de frais de remboursement anticipé. Cependant, ces frais ne s’appliquent pas aux remboursements anticipés sur les prêts individuels et les autres types de prêts ont de frais limitées.

Pour la plupart des prêts au logement, les prêteurs ne peuvent imposer des frais sur le remboursement anticipé que pendant les trois premières années du crédit. Ils doivent en plus proposer une alternative qui ne comporte pas de frais sur le remboursement anticipé.

Même si votre prêt est assorti d’une pénalité, vous pourriez ne pas avoir à la payer, selon la situation. Par exemple, une politique de remboursement anticipé « souple » vous permet de rembourser votre crédit sans payer de frais si vous vendez votre maison ou si vous décidez simplement de faire des versements plus importants que nécessaire, afin de rembourser votre dette plus rapidement. Vous devrez toutefois payer une commission en cas de refinancement dans le cadre d’un autre prêt. Une politique de remboursement anticipé stricte vous imposera de frais, que vous vendiez, refinanciez ou fassiez des versements plus importants.

Prêts automobiles

Les prêts automobiles peuvent également être assortis de frais sur le remboursement anticipé. Lorsque vous examinez les offres des prêteurs et des concessionnaires, demandez s’il existe une pénalité pour le remboursement anticipé. Pour en être sûr, recherchez les clauses de remboursement anticipé dans votre contrat de prêt et dans les documents d’information.

Autres types de prêts

 

  • Les prêts aux étudiants ne doivent pas être assortis de frais pour remboursement anticipé.
  • Les prêts aux entreprises peuvent avoir des pénalités sur les remboursements anticipés. Il est donc essentiel de revoir votre contrat de prêt s’il y a une chance que vous remboursiez le prêt par anticipation.
  • Les prêts personnels peuvent être assortis de pénalités, mais de nombreux prêteurs en ligne populaires proposent des prêts sans frais en cas de remboursement anticipé.

Quel est le montant des frais de remboursement anticipé ?

Les prêteurs peuvent calculer le montant de votre pénalité de plusieurs façons. Les détails dépendent de facteurs tels que votre contrat et le montant que vous payez. Il est donc conseillé de vous familiariser avec les détails de tout crédit que vous envisagez. Assurez-vous de comparer les offres de plusieurs prêteurs afin de pouvoir choisir le prêt qui vous convient le mieux.

Le pourcentage sur le solde du crédit

Certaines banques exigent un pourcentage sur le solde de votre prêt. Si vous avez par exemple un crédit de 100 000 € et que la pénalité pour le remboursement anticipé est de 3 %, les frais imposés seront de 3 000 €. Dans ce cas, les dettes moins importantes — ou les remboursements anticipés moins importants — peuvent donner lieu à des frais moins élevés. Les prêteurs peuvent fixer un plafond à ces frais, qui correspondent au montant le moins élevé entre un montant en euros et le pourcentage que vous payez.

Frais d’intérêt

D’autres prêteurs calculent les frais sur la base du montant des intérêts que vous auriez payés si vous aviez conservé le prêt plus longtemps. Le calcul varie d’un prêteur à un autre et peut être basé sur plusieurs mois d’intérêts. Par exemple, un prêteur peut exiger que vous payiez trois ou six mois d’intérêts si vous vous refinanciez par anticipation.

Les frais fixes

Certaines banques imposent des frais fixes pour le remboursement anticipé. Une banque peut par exemple demander 500 euros pour le remboursement anticipé d’une ligne de crédit sur une valeur domiciliaire sur trois ans.

Comme indiqué ci-dessus, vous pourriez devoir payer soit des frais fixes, soit un pourcentage du solde de votre prêt. Il est donc essentiel de lire les petits caractères. Les frais pour le remboursement anticipé peuvent être moins élevés que vous ne le pensez. Si vous pouvez payer le montant le moins élevé, entre une somme forfaitaire et un pourcentage du solde de votre prêt, la somme forfaitaire peut être relativement faible, ce qui rend le remboursement anticipé plus attrayant.

Comment éviter les frais de remboursement anticipé

Vous pouvez éviter les pénalités pour les paiements anticipés de plusieurs façons. Rembourser un prêt selon l’échéancier standard est le moyen le plus évident. Mais que faire si vous souhaitez rembourser la dette de manière anticipée ? Que vous essayiez d’économiser sur les intérêts ou que vous deviez rembourser un prêt immobilier et déménager, plusieurs stratégies peuvent être envisagées.

  • Ne payer qu’une partie : certains prêts vous permettent de rembourser par anticipation une partie du solde de votre prêt (20 %, par exemple) sans encourir de pénalité.
  • Choisir les prêts sans frais de remboursement.
  • Attendre un peu : les frais peuvent changer avec le temps — diminuer ou disparaître après un certain nombre d’années.

Points clés à retenir

 

  • Certains prêts sont assortis de pénalités qui entraînent des frais supplémentaires lorsque vous remboursez une dette par anticipation.
  • Ces frais aident les prêteurs à recevoir les revenus qu’ils s’attendaient à recevoir — mais risquent de les perdre — si vous éliminez la dette plus rapidement que prévu.
  • Les frais peuvent s’appliquer à une variété de prêts, y compris les prêts immobiliers, les prêts automobiles, les prêts aux entreprises, etc.
  • Une pénalité pour un remboursement anticipé peut représenter une somme importante. Il est donc crucial d’identifier votre risque (et toute possibilité d’éviter les frais) lorsque vous demandez un prêt.

 

Ajouter Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *