Transport en cas d’urgence médicale

Se rendre soi-même à l’hôpital ou dans une structure de soin en cas d’urgence médicale es souvent difficile surtout lorsqu’on a aucun accompagnateur. Or, il faut que le motif soit justifié pour appeler les secours. Pour quel transport faut-il alors opter en cas d’urgence médicale ?

Quand faut-il se rendre à l’urgence ?

Nous avons l’habitude de nous rendre systématiquement aux urgences en cas de douleur inexpliqué. Or, les services des urgences sont souvent saturés et le nombre de personnel médical n’est pas toujours suffisant. Pour éviter cela, il faut savoir quand faut-il avoir recours aux services d’urgence. Aussi, il faut savoir que ce type de service a pour vocation de prendre en charge en priorité les urgences vitales qui nécessitent des soins médicaux immédiats. Tel est le cas par exemple d’une femme sur le point d’accoucher ou d’une personne qui ressent des douleurs persistantes au niveau de la poitrine ou du bras gauche. Mais aussi en cas d’hémorragie ou de brûlure importante. Au lieu de se rendre par ses propres moyens aux urgences, il est conseillé d’appeler le 15 afin d’obtenir une prise en charge sanitaire rapidement. Par ailleurs, le SAMU pourra déterminer la gravité du cas et orienter la personne vers les services d’urgence si nécessaire. Toutefois, si vous tenez vraiment à vous rendre à l’hôpital par vos propres moyens, vous pouvez faire appel à un taxi conventionné.

Véhicule sanitaire léger ou VSL

Le véhicule sanitaire léger est adapté pour le transport sanitaire de 3 malades au maximum. Il est apte à offrir un service de transport assis professionnalisé à ses clients. Un taxi conventionné fait partie des VSL, on peut avoir recours à ce type de transport pour une consultation médicale, des examens ou pour se rendre à l’hôpital. Pour en bénéficier, il faut cependant avoir une prescription médicale de transport. Il faut en effet que le transport ait été prescrit par un médecin et que le type de transport et le trajet soient précisés. Le transport par taxi conventionné CPAM est pris en charge par l’assurance maladie à condition que le transport ait été prescrit par un médecin. La prise en charge est à hauteur de 65 % du frais de transport et le reste peut être remboursé par la mutuelle santé. Cependant, il est possible de bénéficier de 100 % de prise en charge dans certains cas. Plus de détails ici sur http://cpam-taxi.fr/

Le taxi conventionné permet donc d’obtenir un remboursement sur ses frais de transport lors des déplacements sanitaires.

 

Ajouter Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *